May be you will be interested in other books by Charles Perrault:

Les Contes de Perrault (illustrés): La Belle au Bois Dormant, Le Petit Chaperon Rouge, Barbe-­Bleue, Le Chat Botté, Les Fées, Cendrillon, Riquet à la Houpe, Le Petit Poucet,­Peau d'Ane (French Edition)
by
Charles Perrault

Author:

Title: Les Contes de Perrault (illustrés): La Belle au Bois Dormant, Le Petit Chaperon Rouge, Barbe-­Bleue, Le Chat Botté, Les Fées, Cendrillon, Riquet à la Houpe, Le Petit Poucet,­Peau d'Ane (French Edition)

Rating:
2 downloads, last downloaded at October 8, 2017

ISBN: 9791093428031

Les Contes de Perrault (illustrés)

" Les gens de bon goût [...­] ont été bien aises de remarquer
que ces bagatelles n'étaient pas de pures bagatelles, qu'elles
renfermaient une morale utile..­"
Charles Perrault,­1628-­1703

Les contes de Perrault font partie du patrimoine culturel
de tout à chacun.
Issus du folklore populaire français pour la plupart,
les contes de Perrault appartiennent à une
littérature orale, mouvante, destinée aux adultes
des communautés villageoises, faits pour être
lus le soir, à la veillée.

Les récits de Perrault sont passés à la postérité
sous le titre générique de Contes.

Perrault transforma le conte populaire, en réalisant
un des Chefs-­d’œuvre de la littérature universelle,
et sauva de l'oubli les 8 (huit) récits traditionnels,
aujourd'hui célébrissimes, qui composent son recueil.

Les contes sont exclusivement au service de la morale,
dans le respect de la tradition orale des contes des grands-
parents qui ont toujours eu " grand soin que leurs contes
renfermassent une moralité louable et instructive.­"

le conte n'est qu'un moyen et s'inscrit tout à fait dans l'esthétique
classique " plaire et instruire"

Les contes, comme l'apologue, sont donc des récits allégoriques
qu'il faut décoder pour accéder au sens, les personnages représentent
une idée, ainsi Barbe Bleue est la cruauté, le mari de Griselidis, la méfiance,
Cendrillon, la bonté... , le loup du Petit Chaperon rouge, représente les
hommes qui séduisent les jeunes filles sous des déguisements hypocrites et
dont il faut se méfier, le Chat botté, la ruse...

la langue des contes était considérée comme la langue des nourrices,
et donc, métaphoriquement, comme la langue maternelle de la France.

Le but édifiant des contes, comme Perrault l'explique se résume ainsi :

" la vertu est récompensée et le vice puni"

edit genres

Genres by usersbeta

No genres by users yet

Comments

No comments yet